La Maison pour la science en Alpes-Dauphiné rejoint le réseau des collèges pilotes La main à la pâte !

Publié par Maison pour la science en Alpes-Dauphiné, le 17 janvier 2018   1.1k

Xl coll ge pilote

Article rédigé par Chloé Bayon (adjointe à la direction de la Maison pour la science en Alpes Dauphiné)

Depuis la rentrée 2016, la Fondation La main à la pâte et les Maisons pour la science ont mis en place le réseau des collèges pilotes La main à la pâte. Ce projet vise à favoriser au sein des classes une pratique des sciences et de la technologie, expérimentale, attrayante, créative et formatrice, en s’appuyant sur des relations privilégiées avec des chercheur·e·s, des ingénieur·e·s et des technicien·ne·s.

Cette année ce sont 55 collèges de toute la France qui sont labellisés « collèges pilotes La main à la pâte ». Au niveau de l’académie de Grenoble c’est la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné qui pilote le projet. Depuis la rentrée 2017, 4 collèges ont été sélectionnés pour faire partie de cette belle aventure.

Un réseau national de 55 collèges pilotes

Depuis 1995, La main à la pâte (fondée par Georges Charpak, prix Nobel de physique, Pierre Léna et Yves Quéré de l'Académie des sciences) œuvre pour donner le goût des sciences dès le plus jeune âge. Plusieurs dispositifs ont été mis en œuvre à ces fins : l’accompagnement en sciences et technologie à l’école primaire (ASTEP), les centres pilotes La main à la pâte et depuis 2012 les Maisons pour la science (Article échosciences sur la Maison pour la science). Les Maisons pour la science proposent des actions de développement professionnel en sciences pour les professeur·e·s des écoles et de collèges. Afin de renforcer l’action auprès des élèves de collèges, la Fondation La main à la pâte a lancé le projet des collèges pilotes en 2016. Les collèges pilotes sont situés dans des académies où sont implantées des Maisons pour la science. Ainsi pour l’académie de Grenoble c’est la Maison pour la science en Alpes Dauphiné qui coordonne les projets scientifiques des 4 collèges. Depuis septembre 2017 ce sont 55 collèges pilotes qui sont répartis dans 9 académies en France. La constitution d’un réseau de collèges pilotes est un atout majeur car celui-ci permet l’échange de pratiques, la mutualisation des ressources et la coordination nationale.


Le réseau national des collèges pilotes La main à la pâte en lien avec le réseau des Maisons pour la science

4 collèges pilotes dans l'académie de Grenoble

La Maison pour la science en Alpes Dauphiné, ayant été inaugurée le 11 février 2016, n’a rejoint le réseau des collèges pilotes qu’à la rentrée 2017. En ce qui concerne le choix des collèges, ont été privilégiés les collèges en zone d’éducation prioritaire (Rep ou Rep+) et les collèges géographiquement éloignés des grands pôles scientifiques et en zone rurale. En concertation avec le rectorat de l’académie de Grenoble et l’Université Grenoble Alpes, 4 collèges de 4 départements différents ont été choisis :

            - le collège Europa à Montélimar (26) - Rep

            - le collège Jean Vilar à Echirolles (38) - Rep+

            - le collège Paul Mougin à Saint Michel de Maurienne (73) - zone rurale

            - le collège Paul Langevin à Ville-la-Grand (74) - zone rurale 

Au sein de chaque collège, un·e professeur·e référent·e s’est porté·e volontaire pour coordonner le projet en lien avec l’équipe pédagogique du collège et l’équipe de la Maison pour la science. Les professeur·e·s référent·e·s ont pu bénéficier d’une semaine d’immersion pour s’approprier la démarche d’investigation et la méthode « La main à la pâte » (les rencontres Georges Charpak à Cargèse du 22 au 27 octobre 2017 : http://maisons-pour-la-science.org/node/1470166). 

Les professeur·e·s référent·e·s des collèges pilotes sont :

            - collège Europa (26) : Lionel Robert (SPC) et Antoine Rambaud (SVT)

            - collège Jean Vilar (38) : Nicolas Gresse (coordonnateur Rep+)

            - collège Paul Mougin (73) : Nolwenn Bernier (SPC)

            - collège Paul Langevin (74) : Mélanie Le Goff (SPC)

Des collèges en lien avec le tissu scientifique local

En partenariat étroit avec des laboratoires et des entreprises de leur territoire, les professeur·e·s de ces collèges travaillent en équipe pour mettre en place des activités scientifiques interdisciplinaires. 

Chaque collège bénéficie d’un accompagnement pédagogique (par le biais de la Maison pour la science) mais aussi d’un accompagnement scientifique. Les équipes pédagogiques sont accompagnées par un·e chercheur·e dont les missions seront d’aider le collège dans son projet scientifique et d’être une personne ressource. 

Les collèges pilotes sont aussi parrainés par une marraine ou un parrain de prestige en général issu de l’académie des sciences ou des technologies :

            - René Moreau (académie des sciences et des technologies) parraine le collège Europa

            - Anne-Marie Lagrange (IPAG – académie des sciences) marraine le collège Jean Vilar

            - Bruno Dubost (académie des technologies) parraine le collège Paul Mougin

            - Philippe Lebrun (ESI – CERN) parraine le collège Paul Langevin


Une chercheure de Saint-Gobain dans un collège pilote La main à la pâte (photo MGEN)

Chaque marraine ou parrain viendra proposer une conférence scientifique vulgarisée aux élèves du collège et sera présent·e lors de l’inauguration de celui-ci. En effet les 4 collèges seront inaugurés à la fin de l’année scolaire (juin 2018). Ces inaugurations seront l’occasion de présenter le projet et les réalisations scientifiques des élèves du collège et ainsi d’en faire bénéficier les familles.

Le projet 3Défi pour initier à la culture "makers"

Le projet 3Défi est un défi national de conception et prototypage 3D proposé à l’ensemble des collèges pilotes par les Fondations La main à la pâte et Dassault Systèmes. Les professeur·e·s souhaitant participer devaient répondre à un appel à projet. 3 collèges pilotes de l’académie de Grenoble ont joué le jeu et ont répondu à l’appel à projet et 2 d’entre eux ont été lauréats (pour un total de 10 lauréats sur l’ensemble du territoire) : le collège Europa (Montélimar) et le collège Jean Vilar (Echirolles). Les collèges lauréats bénéficient de la mise à disposition d’un accompagnement, de matériel (imprimante 3D et tablettes numériques) et de ressources pédagogiques.


Le projet 3Défi a pour objectif d’initier les élèves de collège à la conception 3D et à la culture makers

Le projet 3Défi propose aux élèves de concevoir et fabriquer un objet 3D en lien avec une des thématiques scientifiques du collège à l’aide d’une imprimante 3D. Organisés en start-up, des groupes de 5 à 6 élèves contribuent à l’ensemble du processus de création de la conception à sa valorisation sous forme de vidéos. 

Les finalistes seront présélectionnés à partir de l’ensemble de leurs travaux et enverront une délégation d’élèves les représenter devant un jury d’expert·e·s. Cette phase finale se tiendra courant mai dans les locaux de Dassault Systèmes à Vélizy où les élèves découvriront le showroom et les équipes de l’entreprise. 


Pour plus d’informations sur les collèges pilotes La main à la pâte : http://maisons-pour-la-science...

Pour nous contacter : alpes-dauphine@maisons-pour-la-science.org