La Science prend l'air, un festival scientifique à Voiron

Publié par Loïc Bommersbach, le 2 juillet 2012   1.6k

Xl art echoscigre

On connaissait la Fête de la Science, il faudra maintenant compter avec la Science prend l'air. Cet évènement, dont c'était la première édition les 11 et 12 mai derniers, suit les pas de sa grande sœur en mettant l'accent pour cette édition sur les thématiques ciel (astronomie) et espace.

Le week-end avait bien commencé, avec une conférence le vendredi 11 mai au soir de Jean-Charles Berthet, enseignant au Lycée E. Herriot de Voiron. Celui-ci nous présentait un abécédaire des mots de l’astronomie. Ce tour d’horizon permettait au public présent d’appréhender certains termes utilisés quotidiennement par les chercheurs mais parfois inconnus pour les profanes. Le club d’astronomie local, Albedo 38, nous conviait ensuite à une soirée d’observation aux instruments dans le parc de la Brunerie.

Un moment de partage entre les générations

Le samedi, le festival prenait toute sa dimension avec de nombreux stands de découverte scientifiques. Lors de cette journée, on pouvait, en famille, construire un boomerang, un cerf-volant, une fusée à eau ou encore une boussole. L’association Planète Sciences Rhône-Alpes proposait aux enfants de fabriquer leur micro-fusée. De nombreuses personnes, pour la plupart bénévoles, étaient présentes pour encadrer et faire découvrir ces thématiques aux visiteurs. Et ils étaient nombreux à braver la pluie. Maria Rosa Quintero, organisatrice de la manifestation, en a dénombré 450. Celle-ci vient de décrocher un contrat de trois ans pour pérenniser les actions de culture scientifique à la ville de Voiron.

Dans cet initiative, on voit la volonté de la municipalité de mettre en avant la culture scientifique, "une mission sans lieu dédié mais intégrée pleinement dans le service culturel " nous dit Marie-Lys Courel, directrice des Affaires Culturelles de la ville. A Voiron, la culture scientifique, c'est de la culture avant tout.

L’impression qui ressort de cette manifestation est tout d’abord celle de la présence d'un public curieux, vraiment disposé à participer aux différents ateliers. On notera aussi des échanges forts entre participants et organisateurs, avec des liens intergénérationnels et interculturels qui se sont tissés tout au long de la journée. Ce brassage s’explique en partie par la connaissance des publics dont dispose le service culturel de la ville de Voiron. La place de la culture scientifique à Voiron fera l'objet d'un article prochainement.

>> Pour aller plus loin :

Vidéo JT des Voironnais (par TéléGrenoble) avec Maria Rosa QUINTERO en invitée.
Article le Dauphiné Libéré sur le festival

>> Illustrations : Loïc Bommersbach pour Echosciences Grenoble