Luis Munoz, touche-à-tout de génie

Publié par Héloïse Bouillard, le 4 novembre 2013   2k

Xl luis munoz

300 ans après le célèbre inventeur et mécanicien grenoblois Jacques Vaucanson, on trouve encore des créateurs de génie qui nous feraient croire en la magie des automates ! Luiz Munoz est de ceux-là.

En 1709, naissait à Grenoble le célèbre inventeur et mécanicien Jacques Vaucanson, créateur notamment de plusieurs automates dont le célèbre « canard digérateur ». 300 ans plus tard, c’est presque timidement que Luis Munoz a poussé la porte de la Casemate pour nous faire partager ses passions. Bricoleur génial, touche à tout curieux, Luiz déborde d’ingéniosité et de créativité lorsqu’il s’agit de relever un nouveau défi et de créer des univers tour à tour futuristes, exotiques et enchanteurs. Entretien avec un fabricant de rêves.

Héloïse pour Echosciences : Racontez-moi votre parcours...

Luis Munoz : J’ai effectué de brefs passages par différentes écoles industrielles (mécanique, aéronautique,  électronique), sans en finir aucune, pour terminer dans un institut de formation professionnelle en publicités. J'ai commencé à travailler très jeune pour pouvoir payer mon "vice" de l'époque, l'aéromodélisme de compétition, qui je crois m'a donné la discipline et la rigueur technique ; la moindre erreur et ça ne vole pas ! 

Après quelques boulots (nettoyage, messager, réparation de vélos etc.), je suis rentré comme apprenti dans une agence de publicité, pour évoluer vers le maquettisme, le dessin et finalement la création. J’y ai également découvert le monde des stands et des expositions. Avec un associé architecte, j’ai monté mon propre studio d'architecture publicitaire (création et réalisation de stands et locaux commerciaux, design industriel...). 

« Grâce » au manque de sérieux et de ponctualité de certains fournisseurs, j’ai été obligé, pour respecter les délais, d'apprendre d'urgence la menuiserie, la  ferronnerie, l'électricité, le moulage etc. Tout ça m'a permis de connaitre les solutions les plus intéressantes pour les  différents  projets, de traiter avec les fournisseurs en connaissance de cause et, à de nombreuses reprises, de faire la totalité du travail.

Comment décrivez-vous ce que vous faites ?

Bonne question ! Je n'ai jamais trouvé de bonne manière de définir mon travail : dessinateur, dessinateur industriel, intégrateur, maquettiste, touche-à-tout... Je cherche encore. Je travaille sur des projets très variés : des commandes spéciales pour des musées, des agences de pub, des artistes, des industriels, ou sur des projets personnels. Ce que je sais faire, finalement, c’est transformer une idée en un objet tridimensionnel et animé.

Qu’est-ce qui vous passionne, finalement ?

C’est vraiment le voyage depuis l'idée, la création et le "produit" fini et opérationnel. J’aime me lever chaque jour avec l’impression de relever nouveau défi. Je pense que ça vient de mon insatiable curiosité. J'aime cette phrase de Mark Twain : "Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait".

Les réalisations dont je suis le plus fier ? Un androïde pour le Japon, un robot interactif publicitaire, une machine à saveurs, quelques trucs de grandes illusions pour magiciens, quelques automates... Si je devais donner des anecdotes pour chaque projet, étant donné leur diversité, il faudrait des pages et des pages !

Deux vidéos :

Des automates aux robots en passant par les maquettes animées, les réalisations de Luis Munoz prennent en effet des formes extrêmement variées et l’on imagine facilement des applications dans des univers aussi divers que le monde de la publicité, du spectacle et de la magie, des musées, des vitrines commerciales ou encore des parcs d’attractions. Gageons que Luis Munoz n’a pas encore fini de nous faire rêver...

>>  Si vous aimez les automates :

>> Photos Luis Munoz