[PORTRAIT] Enrique Quesada, UN COUP DE FOUDRE POUR LES SCIENCES

Publié par Sandy Aupetit, le 23 mars 2020   480

Xl banni re   portrait enrique

Le 14 avril 2020, les Tribulations Savantes, festival de vulgarisation scientifique, seront de retour dans le campus de l’Université Grenoble Alpes. Pour l’occasion, de nombreux doctorants seront là pour faire découvrir les sciences ludiquement aux petits comme aux grands. Zoom sur Enrique QUESADA, un des organisateurs au parcours ... électrique.  

[Mise à jour
COVID-19 : Dans le contexte sanitaire actuel, les Tribulations Savantes sont pour le moment annulées. Une possibilité de report de l'événement est étudiée. N'hésitez pas à consulter leur site web pour suivre les nouvelles !]

Inspiré par un ohm

Passionné de sciences depuis petit, c’est de son père chimiste dans l’industrie pétrolière que lui vient son envie d’approfondir ses connaissances dans ce domaine. Dès son plus jeune âge, Enrique voyage aux quatre coins de la planète pour suivre les traces de ses parents. Ayant suivi les classes de collège et lycée dans des établissements français au Koweït, au Venezuela et en Espagne, c’est tout naturellement que sa curiosité scientifique sur le monde qui nous entoure s’est éveillée. Après avoir étudié une première année en classe préparatoire scientifique en région parisienne, ce véritable amoureux de la nature et des animaux s’est rapproché des montagnes pour réaliser sa licence chimie-biologie puis son master en chimie à l’Université Grenoble Alpes. C’est grâce à de bons résultats et des stages enrichissants dans le domaine de la chimie des matériaux que Enrique a pu poursuivre une thèse qui allie la chimie et l’électricité.

De la centrale nucléaire à nos chargeurs de téléphone

Enrique a choisi de faire sa thèse sur les transformateurs électriques de puissance, pièce maîtresse d’un réseau électrique. Même si ils restent  méconnu, ce sont des éléments indispensables pour notre quotidien. Leur rôle consiste à contrôler la tension électrique du courant qui traverse le réseau. Depuis la centrale de production jusqu’au domicile des particuliers, celui-ci traverse des lignes de très hautes, moyennes ou basses tensions. Les transformateurs assurent un rôle essentiel dans la distribution et le contrôle du réseau qui permet de charger nos téléphones portables ou nos appareils électriques. Pour permettre un transport efficace de l’électricité à travers le réseau électrique, un transformateur de puissance va augmenter la tension pour diminuer les pertes sous forme de chaleur.

L’intitulé de sa thèse est le suivant : Modifications des matériaux cellulosiques à haute performance pour les transformateurs de puissance.  Même si cela peut en effrayer quelques-uns, ne vous inquiétez pas, Enrique nous assure que ”Cela peut paraître compliqué mais [qu’il s’] occupe de modifier les caractéristiques des papiers utilisés comme isolant pour améliorer les caractéristiques des transformateurs". L’enjeu de sa thèse est d’améliorer la compréhension du phénomène de vieillissement des isolants en papier électrotechnique et d’en modifier les caractéristiques. Dans une première partie de sa thèse, il s’intéresse aux différents types de métaux dissous dans les papiers et à leur impact sur le phénomène du vieillissement.

Mais quel est le quotidien de Enrique ? À la fois au Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) pour l’aspect chimique mais également au Laboratoire de Génie Électrique de Grenoble (G2Elab) pour la partie électrique, il réalise autant des recherches bibliographiques qu’il effectue des manipulations. Les recherches bibliographiques consistent à compiler des informations sur des procédés déjà existant et à rédiger des rédactions de protocoles qu’il va fournir à son directeur de thèse. Les expériences sont selon lui, "plus marrantes car on réalise des tests de claquage par exemple où on augmente la tension jusqu’à ce que ça explose".

La suite du circuit

Plus tard, Enrique aimerait poursuivre dans le domaine de la chimie des matériaux. Son rêve est de devenir enseignant chercheur. 

Les tribulations savantes tout comme être enseignant-chercheur contribuent au fait de promouvoir la diffusion de la culture scientifique auprès du grand public

Pour rappel, les tribulations savantes est un événement annuel, dont la 15ème édition aura lieu le 14 Avril au DLST et où de nombreux doctorants proposeront des expériences ludiques et des conférences pour mettre en lumière certains phénomènes en lien avec leur recherche. Cette année, le thème est “Planète Vivante”. Au sein de l’équipe organisatrice de l’évènement, Enrique occupe la place de trésorier. Le rôle du trésorier consiste essentiellement à tenir les comptes, régler les factures et établir un bilan. N'organisant pas lui même d’expériences au cours de l'événement, il est impatient de découvrir celles proposées par d'autres doctorants et notamment les animations en géosciences qui promettent d’être spectaculaires ...


Article de Clara Coquillat, Zoé Husson et Aimen Zouaoui



Cet article a été rédigé par les étudiants de licence suivant l'enseignement transversal "Sciences, journalisme et réseaux sociaux" proposé à l'Université Grenoble Alpes (UGA). Cet enseignement est encadré par Sandy Aupetit, chargée de médiation scientifique à l'UGA, et a été construit cette année en partenariat avec les Tribulations Savantes.