Que faire pour aider la faune sauvage en cette saison ? - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 12 janvier 2023   520

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier ou sur le site de RCF-Isère !

La chronique du 12 janvier 2023, par Marion Sabourdy, en son et en texte ci-dessous :

Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l'Écho des Médias avec Marion Sabourdy, Chargée des nouveaux médias à La Casemate. Vous allez nous présenter les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Marion !

Bonjour Nicolas. Je suis très heureuse de revenir à votre micro après une longue absence. Et pour fêter en quelques sortes ma sortie d’hibernation, j’ai envie de vous partager un article qui liste des actions à réaliser pour aider les plantes et les animaux à passer la saison froide. En gros, des conseils pour préparer votre jardin au printemps.

Hum, mais justement, pendant l’hiver, il n’y a pas grand chose à faire dans nos jardins !

Et bien Nicolas, je pensais comme vous, jusqu’à ce que je tombe sur cet article de la LPO, la Ligue de Protection des Oiseaux et ses 10 astuces pour accueillir la biodiversité chez soi. Parce que oui, la faune sauvage est toujours là et l’automne et l’hiver sont deux saisons propices aux travaux pour préparer la floraison du printemps.

Que peut-on faire en ce moment dans son jardin, Marion ?

Alors, quelques exemples en vrac :

  • Construire un compost pour valoriser la matière organique mais aussi réduire ses déchets
  • Accueillir un hérisson. On sait à quel point ces petites bêtes sont bénéfiques pour un jardin
  • Planter des arbres car les sols sont humides et la température idéale pour que les plantes s’enracinent
  • Reboucher les pièges pour la faune, comme les gouttières, arrosoirs, tubes…
  • Ou encore : bichonner son jardin en enlevant les herbes gênantes, en taillant les haies ou en paillant le sol

Voilà, vous trouverez 5 autres astuces dans l’article de la LPO sur Echosciences. Et pour chaque astuce, un article qui détaille ce qu’il faut faire précisément.

Finalement, des astuces assez simples à mettre en place. Et si on veut aller plus loin, la LPO propose d’autres pistes ?

Oui, Nicolas. Vous pouvez devenir un Refuge LPO, même si votre jardin est tout petit. Il suffit de suivre quelques bonnes pratiques de gestion et mettre en place quelques aménagements - expliqués sur le site de la LPO, et hop, vous agissez à votre échelle pour la biodiversité !

Merci pour le relais de ces conseils, Marion. Moi, j’aime bien aussi découvrir la biodiversité dans la nature ou sous d’autres formes, comme la photographie animalière par exemple.

Et bien Nicolas, vous allez être servi. J’ai trouvé une expo pour vous, intitulée “Les frères sauvages”. Il s’agit d’une exposition croisée de peintures et de photo animalière.

Les œuvres sont créées par Bastien et Romain Masson, deux frères passionnés de nature, fils d’anciens bergers, qui ont grandi au cœur du parc national du Mercantour. Très tôt, tous deux ont côtoyé la faune et la flore sauvages au quotidien. Le photographe Bastien a même rencontré deux loups.

Dans leur expo, ils disent vouloir “restituer la beauté d’une biodiversité en péril et montrer que toute forme d’art est directement ou indirectement inspirée par la Nature”.

Ça se passe à la mairie de Bernin jusqu’à la fin du mois.

C’est noté Marion, merci beaucoup et à bientôt !

À bientôt Nicolas

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)