[ScoopEspace] Intelligence artificielle ou super lunettes ?

Publié par Audrey Korczynska, le 6 juillet 2021   490

Xl 2113.jpg.680x400 q85 crop

6 juillet 2021

De la suggestion d’un film à regarder sur Netflix à la création de personnages pour intéragir avec vous lorsque vous jouez à votre jeu préféré, l’intelligence artificielle  a de multiples applications. Elle peut aussi être utilisée pour transporter des produits dans les entrepôts et les hôpitaux ou même rappeler à un producteur de fruits quel est le meilleur moment pour arroser ses vignes ou tailler les citronniers.

L’intelligence artificielle (IA) est également utile en astronomie. L’IA peut, par exemple, rendre les visualisations plus précises, comme on ajuste les verres de nouvelles lunettes lorsque l’on a rendez-vous chez l’ophtalmo ou que l’on règle des lunettes d’approche. 

En astronomie, il existe quelque chose de similaire au flou que l’on peut ressentir lorsque nos lunettes sont mal réglées. Les astronomes appellent cela du “bruit”. Ce phénomène tord des images et des données en affectant par exemple la forme de la galaxie ou en prenant un objet pour une exoplanète. 

Une équipe d’astronomes japonais vient de développer une technique d’IA améliorant l’analyse de données astronomiques. Cette technique peut supprimer le bruit qui cause des changements de formes de la galaxie, surtout lorsqu’observée avec des lentilles gravitationnelles. Il est parfois difficile pour les humains d’identifier les effets de lentilles gravitationnelles. 

L’équipe a entrainé l’IA à reconnaître des galaxies grâce à l’utilisation de simulations de fausses galaxies mais basées sur des données réelles. Ils ont ensuite ajouté du bruit pour voir comment l’IA remarquerait ce qui relevait de lentilles gravitationnelles et ça a marché ! Les astronomes ont utilisé l’IA avec le Télescope Subaru à Hawaï et ont observé de fins détails de choses qui ne leur était pas visible sans l’IA. 

L’équipe a trouvé que l’IA pouvait voir la distribution de masse d’objets spatiaux de manière similaire aux modèles de l’Univers sur lesquels les astronomes travaillent depuis très longemps. Cette observation a permis de prouver que l’IA fonctionne, mais qu’elle peut aussi être un bon outil pour analyser de larges quantités de données en plus de détails. 

Image : vue d’artiste. 

Credit : the Institute of Statistical Mathematics

Ce scoop de l’espace est basé sur un communiqué de presse du NAOJ .

Anecdote

L'ordinateur qui a généré les 25 000 catalogues de fausses galaxies est ATERUI II, le supercalculateur le plus puissant au monde dédié à l'astronomie. Il est incroyablement rapide : il peut effectuer trois milliards d'opérations mathématiques par seconde !

Où trouver d'autres Scoops ? 

Les Scoop de l'espace en ligne et à télécharger sont accessibles sur les sites :

- Space Scoop pour les enfants de 6 à 10 ans : http://www.spacescoop.org/

- Space Scoop pour les enfants et adultes à partir de 10 ans : http://www.space-awareness.org

et sur le site de Universe Awareness : https://www.unawe.org/