[SpaceBuzz] Space Consortium : la fin du projet pilote !

Publié par Audrey Korczynska, le 13 juillet 2022   220

Créer des ambassadeurs de la planète Terre ! Tel est l’objectif du programme Space Buzz.

Né aux Pays-Bas, le projet a bénéficié en 2020 de fonds Européens Erasmus + pour se développer au niveau international. Le consortium formé par La Casemate en France, Space Buzz aux Pays-Bas et en Hongrie et une école tyrolienne en Italie a mené en 2022, le premier programme pilote à l’échelle européenne. Après avoir développé un programme éducatif de 12 activités pouvant s’adapter aux différentes cultures et aux programmes d’un grand nombre de pays, les partenaires ont recruté des écoles et plus de 600 enfants par pays pour tester le projet. De janvier à juin 2022, ce sont plus de 600 élèves d’Echirolles, de Pont de Claix, de Saint Martin d’Hères, de Jarrie et du Touvet qui ont suivi le programme pilote du projet Space Consortium en France.

Les premières étapes du programme : de l’espace à la Terre

Dans un premier temps, les écoliers ont travaillé sur 6 séances en classe leur proposant de mieux connaitre les objets de l’Univers et découvrir que la Terre est peut être unique. La suite du programme a mené les élèves au collège Nelson Mandela de Pont de Claix pour une vision unique de la Terre : transportés dans l’espace avec un astronaute grâce à une expérience de réalité virtuelle, ils ont vécu l’émotion qu’ont les astronautes de voir la Terre depuis l’espace.

La phase finale : créer des ambassadeurs de la Terre

Suite à l’expérience de réalité virtuelle, les enfants ont réalisé en classe les 6 dernières séances du programme. Ils ont observé les environnements sur Terre et découvert que ceux-ci sont menacés. Après enquête, ils ont  compris que le changement climatique est l’une des menaces qui plane sur les environnements de la Terre. La dernières partie du programme est dédiée au calcul de l’empreinte écologique de chacun et de l’école et surtout de montrer que l’on peut encore agir pour protéger la Terre. Pour aller au bout de l’expérience, certaines écoles ont organisé des actions pour partager leur expérience du projet avec les autres classes, voire les habitants du quartier. Ils remplissent ainsi leur nouveau rôle d’ambassadeurs de la planète Terre !

Une école modèle : l’école Jean Jaurès à Echirolles 

A l’école Jean Jaurès à Echirolles, la classe de CM1/CM2 de Catherine Dos Santos a organisé une journée verte à l’école. Toutes les classes ont été mise à contribution en interdisant les photocopies ce jour ou encore en encourageant la venue à l’école en vélo. Certaines classes ont effectué un ramassage des déchets aux alentours de l’école. Un vrai déclic pour certains ! Que ce soit la diversité des objets retrouvés, leur quantité (3 sacs complets en 45 minutes) ou le fait que les endroits salis soient à nouveau couverts de déchets un jour après, cette expérience a marqué les esprits et changé leur regard sur l’environnement… Cette journée verte a aussi permis de partager le projet avec les familles et les autres classes de l’école et a renforcé le rôle d’ambassadeurs de la Terre des enfants. 

Par ailleurs, la classe participante a créé une chanson à retrouver sur Youtube !

Une autre école modèle : l’école Marcel David à Echirolles

A l’école Marcel David à Echirolles, la protection de l’environnement fait partie des murs ! Dans une cours de récréation récemment rénovée, les enfants bénéficient d’un jardin avec des bacs dédiés à chaque classe et un espace commun pour le compost. Des hôtels à insectes et même une mare permet de sensibiliser les élèves à la biodiversité.

Pour les trois classes participantes au programme Space Buzz, de nombreuses actions déjà en place ont pu être mises en valeur pour leur intérêt dans la protection de l’environnement. Au niveau individuel, des petits gestes simples et complémentaires ont été identifiés : prendre moins l’avion, manger plus de fruits et légumes locaux, acheter des contenants en verre, investir dans des gourdes réutilisables, réduire ses trajets en voiture… De nombreuses actions que les enfants vont pouvoir partager avec leur famille et encourager !

Evaluation et perspectives

Pendant cette année pilote, une série de questionnaires a été remise aux enseignants et aux enfants participants. Ces questionnaires vont pouvoir permettre de dresser un bilan de l’impact du programme auprès des publics.

Sur le terrain, les classes et enseignants impliqués ont transmis des retours très positifs ! Beaucoup sont partants pour réitérer l’expérience pendant l’année scolaires 2022/2023. Une liste d’attente est déjà constituée !

En 2023, le partenariat entre La Casemate et La Maison pour la Sciences Alpes-Dauphiné permettra à tous les professeurs volontaires de se former au programme. L’ouverture de Cosmocité au cours de l’année pourrait permettre de donner un nouveau format à l’expérience de réalité virtuelle .

Un grand bravo à tous les enfants devenus des Ambassadeurs de la planète Terre ! 

Audrey Korczynska, chargée de projet à La Casemate

Space Consortium est un projet Territoire de Sciences financé par le programme Erasmus + de l'Union Européenne.