Full atoutcerveau

Communauté

Atout Cerveau

Dans les coulisses de la Semaine du Cerveau : 3 questions à Isabelle Le Brun

Publié par Geraldine Fabre, le 12 mars 2017   600

Xl  mg 7310

Isabelle Le Brun est maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes et chercheur au Grenoble Institut des Neurosciences. Depuis 2009, elle coordonne l’organisation de la Semaine du Cerveau à Grenoble.

Rencontres, conférences, débats, projections, spectacles, jeux, animations, démonstrations ; vous proposez chaque année une programmation très éclectique et surprenante. Est-ce la formule du succès de la Semaine du Cerveau ?

En partie certainement. Notre crédo est simple : proposer des formats d’événements connus du public mais sur des thèmes qui lui sont plus ou moins familiers, ce dans différents lieux. En diversifiant le plus possible le statut, l’âge et la spécialité des membres du comité d’organisation, nous espérons nous adresser à des publics variés.

Nous retrouvons ainsi chaque année de fidèles assidus qui participent à tous les événements de la semaine, parfois en venant des départements voisins. Sur la semaine, nous interagissons avec plus de 1000 personnes, les salles sont souvent trop petites ! Mais il nous semble important de maintenir une proximité entre les scientifiques et le public, ce afin de faciliter les questionnements.

Quels sont les attentes du public de la Semaine du Cerveau ?

Le cerveau intrigue, questionne la plupart des personnes. Le public de la Semaine du Cerveau est à la fois curieux et exigeant. Le thème les motive à venir, les actions culturelles les interpellent... Mais ce public souhaite avant tout en savoir plus sur les recherches actuelles sur le cerveau. Toute la difficulté est donc d’organiser des actions répondant aux questionnements des petits et des grands, des jeunes et moins jeunes, des experts et des simples curieux !

Le thème de la semaine est cette année le jeu. Pourquoi ce choix ?

C’est une proposition d’un des membres du comité de pilotage, joueur de Go. Ce thème nous permet de travailler avec de nouveaux partenaires, donc d’interagir avec de nouveaux publics. Le comité de pilotage s’est attaché à aborder des aspects du fonctionnement du cerveau peu souvent traités dans les médias, motivé toujours par l’envie de transmettre l’évolution des connaissances sur le cerveau, d’aller à la rencontre du public pour mieux faire connaître les métiers de la recherche et la démarche scientifique.

Quelles sont les surprises, les nouveautés de l’édition 2017 ?

Impossible de ne pas jouer avec et autour du cerveau cette année. Nous nous sommes entourés de spécialistes du jeu comme l’association « la maison des jeux». C’est dans leurs locaux qu’un groupe de doctorants a créé un parcours de jeux « Escape Brain ». Des membres du comité de pilotage utilisant le jeu pour mieux comprendre le fonctionnement du cerveau ouvrent également les portes de leur laboratoire pour montrer au public les dernières données en terme interface cerveau-ordinateur. Nous avons aussi eu la chance d’être soutenus par la Région et l’Université pour mettre en place un Cerveaurium à Grenoble. C’est une expérience immersive exclusive que nous avons hâte de partager avec le grand public !

>> Consulter le programme de l'édition 2017 de la Semaine du Cerveau à Grenoble