Full mpls s360 23 janv 2018 coll ge d ugine 1  1

Communauté

La science à 360° !

Une démarche expérimentale : du prototype à l’œuvre d’art

Publié par Grégory Cornu, le 3 septembre 2018   360

Xl bando  quipe

La "science à 360°!" est un projet expérimental. Le projet vise la création d'un outil utilisable aussi bien auprès des élèves, des étudiants, des professeurs que du grand public. L'idée est de permettre d'accéder à des lieux de science en réalité virtuel. Oui, mais comment ? 

Capter un lieu à 360° avec son téléphone portable ou fabriquer un casque de réalité virtuel, c'est possible. Néanmoins, il existe des techniques de captation pour rendre la réalité virtuelle encore plus immersive. C'est donc dans cette direction que l'équipe du projet la "science à 360°!" a porté ses recherches en adoptant une démarche expérimentale. Étapes par étapes, nous avons étudié différentes solutions pour répondre au mieux au problème posé. A savoir : " comment permettre aux populations des territoires les plus éloignés des grands centres urbains et des pôles scientifiques d'accéder à des lieux de science ? "

Figure 1 : Samsung

Dans un premier temps nous avons utilisé deux caméras à 360°. La Samsung d'une part et la Gyroptic d'autre part. Ce matériel prêté directement par la ComUE a l'avantage de réaliser des vidéos à 360°.  Un matériel similaire a été utilisé pour réaliser la visite virtuelle des espaces extérieurs du campus Universitaire. Néanmoins, nous n'étions pas complètement satisfaits de la qualité visuelle du rendu. Comment atteindre de la haute définition ? 

C'est donc dans un second temps que nous nous sommes rapproché de prestataires du territoire. Wipixit d'une part et Clic&Web d'autre part.  

Damien KUSS en tant qu'expert des visites virtuelles 3D a réalisé avec brio la captation de la plateforme de Coriolis. Docteur-ingénieur en hydraulique ses connaissances scientifiques ont été un atout précieux. "La technologie laser que j'utilise est très adaptée pour les captations d'espaces clos, je l'utilise notamment pour permettre des visites d'appartements" déclare le fondateur de Wipixit. En effet, textures, mesure de plan, modélisation en 3D, tout y est ! Nous avons essayé de pousser les limites de cette technologie au maximum en proposant son utilisation au sein des infrastructures du LEGI. En effet, la plateforme de Coriolis est un lieu d'une composition complexe dont les étages ne sont pas au même niveau. Toutefois les rendus obtenus par Damien KUSS avec la technologie Matterport sont entièrement satisfaisants. Néanmoins sachant que les réalisations obtenues  sont hébergées sur le site de Matterport, comment permettre d'accéder directement aux captations sans aucune connexion internet ?

Plateforme de Coriolis - LEGI
Figure 2 : Damien KUSS sous la plateforme de Coriolis - LEGI

C'est en faisant appel à l'expertise d'Ivan DINH, prestataire externe passé maître dans l'art des captations à 360°, que nous avons eu la réponse. En effet, il expérimente depuis 2012 la création d'œuvres numériques uniques. En 2013 il commence à créer des visites immersives à 360° en très Haute Définition (tHD), c’est-à-dire d'environ 400 millions de pixels par visite !

Témoignage d'Ivan D. : "j'ai intégré le projet la « science à 360° ! » porté par Grégory Cornu en novembre 2017. L'idée motrice pour ma partie était de rendre possible le caractère enrichi et augmenté des visites virtuelles immersives à 360° pour une utilisation avec des casques de réalité virtuelle. [...] Jusque-là, seules les versions non-VR des visites que je concevais pouvaient être enrichies. Il m’a fallu alors expérimenter et inventer de nouvelles combinaisons de code HTML5 pour proposer un résultat à la hauteur du projet".  

Salle blanche du CIME, musée grenoblois des sciences médicales du CHU, jardin alpin du Lautaret
Figure 3 : Ivan DINH
De gauche à droite; salle blanche du CIME Nanotech, musée Grenoblois des sciences médicales du CHU, jardin alpin du Lautaret

Aussi bien entouré le prototype va évoluer en oeuvre d'art !

Tout du moins, une oeuvre entièrement gratuite qu'il est possible de visualiser en réalité augmentée avec une audio-description complète de l'ensemble des cartels explicatifs. Des vidéos accessibles et un contenu scientifique validé par des professeur-chercheurs de Grenoble INP et de l'Université Grenoble Alpes. Le projet la "science à 360°!" scénarisé en partenariat avec l’Éducation Nationale nous offre une réalisation qui remplit ses objectifs. 

Oculus Go
Figure 4 : Oculus Go

Enfin, l'objectif de mobilité est atteint.  En effet, le projet dote la Maison pour la science des premiers Oculus Go. Chaque casque héberge à lui seul l'ensemble des captations. Les casques vont être utilisés lors des actions de formation proposées au Plan Académique de Formation (PAF) à destination des professeurs des écoles et de collège de l'académie de Grenoble. De son coté, La Casemate utilisera les casques lors de ses manifestations grand public (Maker Faire, Game Jam, etc.). 

Témoignage de Catherine Demarcq,  responsable médiation et publics à La Casemate : "Grégory a fait d'un rêve, d'une idée, une réalité."

L'Université Grenoble Alpes proposera aussi une rentrée 2018 à 360° à l'occasion de "UGA c'est party!" et l'INP dotera ses étudiants des casques pour les Travaux Pratiques (TP) portant sur la fabrication des cellules photovoltaïques (panneaux solaires) en salle blanche.  Le projet a de beaux jours devant lui et déjà participe au rayonnement d'une Université de l'innovation.