Emotive light box / Atelier Makers IEP Grenoble

Publié par Lola Bétemps, le 28 février 2021   210

Xl photo pr sentation article

Notre équipe  

Nous sommes une équipe de quatre étudiants en Master 1 Transmédia à Sciences Po Grenoble. Lola illumine le groupe par sa bonne humeur et sa capacité de bricolage. Augustin enflamme la piste du fablab et nous fait briller sous la lumière des projecteurs. Hugo nous éclaire de par ses capacités sur Illustrator et d’assemblage. Enfin, Diane éclaircit les visages blasés et allume les machines.

 

Notre projet  

Nous sommes passés par différentes idées avant de parvenir à notre projet final. De la réutilisation des tasses de thé si gentiment distribués à 9h au phare breton qui illumine une table, en passant par un champignon lumineux ou encore un projecteur de voie lactée, nous nous sommes enfin mis d’accord, après un brainstorming étincelant, sur l’Emotive light box afin d’apprivoiser la lumière.

Compte tenu de la situation actuelle, nous souhaitions faire ressortir diverses expressions du visage, trop souvent contenues derrière un masque ou un écran. Ainsi, nous avons voulu créer une boîte qui afficherait différentes émotions, mises en valeur par la lumière qui se trouverait au centre et qui ressortirait par les traits du visage, afin de projeter les émotions. Notre but est que chacun des membres de l’équipe puisse exprimer son propre style à travers le dessin de son émotion afin d’apporter une diversité, tout en pouvant en rajouter à l’infini grâce à la structure d’emboitement.

Ainsi, chacun des membres de l’équipe a réalisé une des faces de notre box avec ses talents d’artiste, Hugo a mis en lumière un visage amoureux, Augustin un visage effrayé, avec pour inspiration Le Cri du peintre Munch, Diane a usé de ses talents de dessinatrice pour réaliser un visage blasé et enfin, Lola a dessiné un visage rêveur. Hugo, Lola et Diane ont réalisé leur dessin sur Illustrator, et Augustin a tout d’abord dessiné son visage sur une feuille blanche avant de le vectoriser à l’aide d’un logiciel.

Hugo a trouvé un patron pour réaliser une boite carrée sur un site dédié (boxes.py), puis nous avons copié nos visages sur chacun des côtés de la boite.


Nous avons ensuite découpé des planches de bois à l’aide de la machine de découpe laser Speedy 100, pour obtenir une boite de 25cm x 25cm x 25cm de dimension.

Nous avons cependant rencontré quelques difficultés lors de cette étape de conception. Tout d’abord, certains visages n’étaient pas imprimés du bon sens, lors du premier montage ils apparaissaient à l’envers sur notre Emotive light box, nous avons donc dû les réimprimer en les pivotant. Par ailleurs, le dessin vectorisé d’Augustin a eu quelques difficultés pour être dessiné correctement, la vectorisation avait créé de nombreux points sur le fichier Illustrator, ce qui rendu la découpe plus longue et moins précise. Nous avons donc choisi de refaire le dessin d’Augustin directement sur Illustrator. Ce choix nous a permis par la suite de rajouter des yeux de plexiglas à ce visage, chose qui n’aurait pas été possible avec la première planche imprimée. Sur le plan de notre lampe/boite, nous avons décidé de faire un trou circulaire dans la base afin de laisser passer notre ampoule, sa base et le fil d’alimentation. Pour fermer notre boite, nous avons décidé de réaliser une pièce, toujours selon le patron, en plexiglas orangé en gravant le logo de notre groupe Emotive au centre.

Une fois toutes les pièces découpées, nous les avons emboitées et avons vérifié que toutes les faces étaient dans le bon sens.




Nous avons souhaité ajouter des pieds à notre structure afin que la base de l’ampoule et le fil ne gênent pas sa stabilité. Après avoir envisagé un moment d’utiliser les gobelets en carton, nous avons décidé de nous tourner vers un matériau plus durable dans le temps. Ainsi, nous avons choisi de construire des pieds de forme cylindrique avec une demi-sphère à son bout à l’aide de l’imprimante 3D.

Nous avons hésité entre la couleur blanche et la couleur noire, mais avons penché pour cette dernière pour rappeler la couleur du fil électrique. Après les avoir dessinés tous les 4 sur un logiciel, nous avons lancé l’impression aidé de Gaëtan, et il a fallu 8 heures pour que ceux-ci soient réalisés.


Après une bonne nuit de sommeil, nous avons collé les pieds avec un pistolet à colle, ce qui a permis un séchage très rapide. La V1 de notre Emotive light box était prête !  

Les matériaux  

Nous avons fait le choix de prendre du bois, plus exactement du peuplier, pour créer notre lampe étant donné qu’il s’agit d’un matériau organique à fois beau et vivant, ce qui rappelle les émotions. Le peuplier est un symbole d'espoir et représente la promesse d'un renouveau car il s’agit d’un arbre de printemps qui annonce le début d'un nouveau cycle. Nous souhaitons ainsi miser sur lespoir dans le climat anxiogène actuel. De plus, au toucher, la sensation s’avère être différente comparée au plastique ou encore au verre, car il en émane davantage de chaleur. En ce qui concerne le couvercle de la lampe, nous avons décidé de le découper dans du plexiglas d’une teinte orangée afin de pouvoir graver le nom de notre équipe dessus (Emotive) mais également afin de créer une autre approche de notre lampe. En effet, cette couleur chaude s’accorde avec le bois et amène encore un peu plus une touche de chaleur à la structure de la lampe et renforce l’idée de transparence de notre œuvre. Par ailleurs, le Plexiglas est un matériau transparent qui permet une meilleure diffusion de la lumière, chose que le bois ne permet pas. Ainsi, avec le bois nous jouons sur les ombres, et avec le plexiglas nous jouons sur la diffusion.

 

Les finitions  

Dans un premier temps, nous avons ajouté du vinyle et du plexiglas à certains des visages afin de les rendre plus vivants.

Une couche de vinyle rouge a été ajouté sur les yeux du visage amoureux d’Hugo, 

Augustin a gravé 2 pièces de plexiglas rondes pour donner un aspect psychédélique au regard de son visage 

et Lola a ajouté du coton sur les joues de son visage rêveur pour souligner sa tranquillité et le rêve.



De plus, puisque l’impression 3D des 4 pieds a demandé une longue période de réalisation, nous avons profité de ces moments pour réaliser des stickers avec le nom de notre groupe Emotive et représentant les 4 faces de notre Emotive light box.

Après quelques difficultés en utilisant du vinyle noir (qui se découpait mal et ne se décollait pas), nous nous sommes tournés vers des couleurs plus chaudes comme le jaune et le rouge. En sont sortis quelques stickers à l’image de notre projet, lumineux ! 

 


Bilan

Notre Emotive light Box est prête ! Nous en sommes très fiers, cette semaine au Fablab fut un moment de créativité intense, qui nous a permis d’explorer de nombreuses techniques de conception mêlant le numérique et le travail manuel. Nous avons été très bien accueillis et accompagnés tout au long de la semaine de la création par une équipe attentive et chaleureuse. Chacun des membres de l’équipe Emotive a pu faire parler son imagination à travers la réalisation de son visage, tout en s’appuyant énormément sur notre esprit d’équipe pour réaliser notre projet. L’emboitement de nouvelles pièces nous est apparu complexe lorsque nous avons monté notre Emotive light box, mais nous avons réfléchi à une possible V2 qui permettrait de glisser des panneaux de bois plutôt que de les emboîter. Un projet pour une nouvelle aventure à la Casemate peut-être ?