Retour à Tromsø

Publié par Anne Vialatte, le 11 mars 2016   2.3k

Xl 20160310 123456

Et voici notre dernière journée à l'observatoire. Rangement, ménage, il faut que tout soit nickel pour les prochains arrivants ! La plupart du temps, l'observatoire est utilisé par des astronomes amateurs ou par des étudiants de l'Université de Tromsø, qui apprennent à se servir d'un télescope. Nous sommes en réalité les seuls scientifiques à l'utiliser ! Notre présence est donc très importante pour les personnes de l'université, légitimant alors son existence, et les fonds nécessaires à l'entretien.

C'est donc avec une certaine mélancolie que nous quittons les lieux. Tristes de partir, mais aussi un peu contents de rentrer. Les enfants de Mathieu lui manquent. Et pour moi : grosse envie de me poser chez moi et ne rien faire. En effet, cela fait trois mois que je passe plus de temps en vadrouille qu'à Grenoble !

Le beau temps est au rendez-vous et c'est donc avec une magnifique vue que nous quittons Skibotn. C'est tellement beau que je me retrouve à rouler à 60 sur une nationale, captivée par la vue ! Ce qui n'était pas tellement au goût du camion derrière moi...

A Tromsø, nous allons voir Magnar Gullikstad, notre collègue norvégien, pour lui rendre les clefs de l'observatoire. Nous posons ensuite les bagages à l'hôtel et allons rendre la voiture de location.

Vue depuis un café de Tromso

Vue depuis un café de Tromsø

Petit tour dans la ville, postage des dernières cartes postales, puis nous rejoignons Magnar pour un verre. Le bar propose une bière nommée "Nordlys", le norvégien pour aurore boréale ("lumière du nord"). C'est évidemment celle que l'on teste, et, étonnamment, elle est même plutôt bonne ! Et, après une très bonne soirée, il est temps d'aller dormir. Demain, retour à Grenoble !

Cette mission était vraiment très chouette, nous avons rencontré beaucoup de personnes très sympathiques, notamment dans le groupe des chercheurs hollandais. J'espère que cette coopération durera dans le temps, et que ce n'était pas que ponctuel !

De gauche à droite : Nynke (la maman de Michiel), Jennifer, Anne, Anne-Marie, Mathieu, Jean, Ramòn, Thea (la soeur de Michiel) et Michiel. Hervé prend la photo!

J'espère aussi que nous pourrons revenir l'année prochaine, et peut-être cette fois avec un prototype d'ATISE, le spectromètre que nous sommes en train de concevoir.

C'est la dernière fois que je prends la plume (ou plutôt le clavier) dans ce carnet de bord, je voudrais donc en profiter pour remercier l'équipe d'Echosciences Grenoble de nous permettre de réaliser un tel récit, particulièrement Marion Sabourdy, relectrice sans égal, sans qui nos articles auraient été bien moins détaillés, plus difficiles à lire et surtout bien moins illustrés !

Merci à tous les membres de la mission de l'avoir rendue si agréable : Mathieu, Jean, Hervé, Jennifer, Anne-Marie, Magnar, Michiel (et sa famille !), Ramòn, Mike, Felix et Frans. Et enfin, un gros merci également à vous, lecteur, d'avoir suivi assidûment (ou pas) nos aventures ! Mathieu vous fera une petite conclusion lundi. J'espère que ce récit vous a plu et vous dis à la prochaine! :D