Full 10683334566 900236c0da o

Communauté

Sat & Light

Aurores polaires et météo de l’espace autour d'une pinte

Publié par Anne Vialatte, le 30 mai 2016   2k

Xl iss029 e 06020 lrg

Conférencière d’un soir pour le Festival Pint of Science mercredi 25 mai à EVE, voici un petit résumé de la soirée, pour vous faire partager cette expérience.

Nous avions rendez-vous à EVE, sur le campus avec Anaïs James, étudiante de M2 travaillant dans l’équipe, pour une soirée dédiée aux aurores polaires et à la météo de l’espace.

Une petite quarantaine de personnes étaient au rendez-vous, dans une atmosphère détendue, une bière à la main et une planche de saucisson non loin.

En faisant un récapitulatif des différentes légendes (souvent amusantes) à propos des aurores polaires, nous avons commencé notre conférence par une présentation des premiers moyens développés pour étudier ce beau spectacle. Ainsi, nous avons pu expliquer les origines, un peu moins mystiques, de ce phénomène.


La Terrella, outil utilisé par Birkeland, découvreur de l'origine physique des aurores polaires.
Photo : Batiste Rousseau

Après un entracte bien utilisé pour remplir les verres, nous avons abordé le thème de la météo dans l’espace. Quelques anecdotes rigolotes, explications sur les enjeux de ce domaine et description des moyens qui sont employés pour répondre à ses problématiques, avec un focus sur ce qu’il se passe à Grenoble ! En effet, nous sommes spécialisés dans l’étude de la polarisation de la lumière des aurores, mais aussi l’étude des spectres d'émission moléculaires avec la création d’un nanosatellite en collaboration avec le Centre Spatial Universitaire de Grenoble [ndlr : voir notamment la communauté Sat & Light].

A la fin de la soirée, nous sommes allés faire un tour du côté du cinéma et des jeux vidéos, histoire de voir comment sont décrites et utilisées les tempêtes solaires et leurs effets sur la technologie dans ces médias. Le constat est assez mitigé car, à part un jeu vidéo récent, on tombe très facilement dans les fabulations en tout genre, mais on s’en doutait. ;)

La soirée s’est terminée dans la bonne humeur avec questions et discussions en tout genre, toujours autour d’un verre, ça semble être le fil conducteur de l’évènement… Ce fut une très bonne expérience, avec un public très sympathique et des organisateurs au top, et j’en profite donc pour les remercier.

Notez donc bien la date de la session 2017 dans vos agendas, c’est un festival à ne pas rater !


>> Crédit image : NASA's Earth Observatory

Merci à Léa Remaud pour la relecture!