Ma petite planète : le jeu ludique qui vous lance des défis écologiques !

Publié par Sandy Aupetit, le 15 février 2021   510

Xl logo ma petite planete

Il y a quelques semaines en flânant sur les réseaux sociaux, j'ai découvert par hasard "Ma petite planète", un jeu tous publics qui propose de se sensibiliser aux enjeux écologiques à travers la réalisation de défis en faveur de la planète, en équipe et pendant 3 semaines ! Déjà engagée au quotidien pour amorcer ma propre transition écolo, le projet a éveillé ma curiosité et j'ai décidé de me lancer dans la dernière édition qui a eu lieu du 25 janvier au 15 février 2021. Je vous partage dans cet article mon retour d'expérience et quelques infos pratiques si vous souhaitez tenter l'aventure à votre tour !

Le principe du jeu

Ma Petite Planète propose aux joueurs (les MPP players) de se lancer dans une compétition de défis écologiques à réaliser en équipes (les ligues), dans une ambiance qui se veut conviviale et bienveillante.

Pour tenter de remporter la compétition, chaque ligue - composée de 6 à 24 joueurs - doit réaliser le maximum de défis BONUS (= défis à impact positif, qui rapportent des points), tout en évitant les défis MALUS (= les gestes pas très écolos, qui font perdre des points).

Pendant toute la durée de la compétition, les joueurs d'une même ligue échangent entre eux via une conversation WhatsApp pour s'encourager, partager des astuces et poster les photos / vidéos des défis réalisés. Pour pimenter un peu le jeu, chaque ligue est elle-même divisée en deux équipes qui s'affrontent : la Team Greta vs la Team Hulot.

Au delà du jeu en équipe, la compétition se joue aussi à titre individuel car chaque MPP player dispose d'un score personnel, en fonction des défis qu'il/elle a réalisé. Chaque jour, le classement général des ligues et des MPP players est actualisé, pour motiver les troupes !


Le jeu "Ma petite planète" en bref !
Illustration de Fanny Gautheron, extraite du site
www.mapetiteplanete.org


Mon retour d'expérience

Lorsque j'ai décidé de m'inscrire, j'étais à la fois très curieuse de découvrir les défis à réaliser et en même temps un peu sceptique sur le format "compétition" qui était proposé. Le pari me semblait audacieux et je craignais que l'on tombe dans le stéréotype du jeu bobo-écolo / militant. Et bien je vous le dit tout de suite : il n'en est rien et j'ai été très agréablement surprise par l'ambiance extrêmement bienveillante véhiculée par l'équipe coordinatrice et l'ensemble des joueurs !

Une aventure humaine centrée sur le partage et l'échange

Ayant découvert le jeu tardivement, j'ai rejoint une "ligue ouverte", qui était composée de personnes venant de toute la France et de tous âges. On ne se connaissait donc pas avant le lancement de la compétition, contrairement aux autres ligues ! Et pourtant, nous avons partagé énormément de choses pendant les 3 semaines de jeu : notre vision de l'écologie et du monde plus durable dans lequel nous aimerions vivre, nos victoires mais aussi nos difficultés pour adopter un mode de vie plus respectueux de la planète et des autres êtres vivants, nos trucs et astuces au quotidien pour consommer moins et mieux... Cela a été extrêmement enrichissant et je remercie d'ailleurs tous les joueurs de ma ligue s'ils passent par là ! ;-)

Des défis progressifs et bien documentés

Concernant les défis en eux-mêmes, je les ai trouvés très bien conçus. Il y en a environ une soixantaine et ils sont organisés par thème (exemple : alimentation, déchets, mobilité, énergie, technologies...), ce qui permet d'identifier rapidement les domaines dans lesquels on se sent plutôt à l'aise, et ceux pour lesquels au contraire on pourrait faire plus d'efforts. Chaque défi est très bien documenté, ce qui est à mon sens LE point fort du jeu : toutes les infos sont sourcées et détaillées ! Il y a eu un réel effort de pédagogie de la part des concepteurs du jeu, qui nous donnent toutes les clés en main pour creuser les sujets qui nous intéressent. J'ai également apprécié la diversité des défis et leur niveau de difficulté variable. Le jeu est accessible aussi bien à des personnes qui débutent, qu'à des personnes plus avancées dans leur réflexion / transition écologique.  Par ailleurs, j'ai trouvé l'application très ergonomique et facile à prendre en main !


Aperçu de l'application "Ma petite planète"
Source : France 3 Régions

Mon bilan perso

Je dois bien avouer que je me suis fait prendre au jeu de la compétition ! Je me suis investie au maximum pendant les 3 semaines de jeu et j'avais vraiment envie de repousser mes limites, ce qui je crois est mission réussie ! Je pense être allée au bout de ce que je pouvais faire à l'heure actuelle, et certains défis m'ont fait découvrir de nouveaux écogestes que je compte bien pérenniser par la suite. J'ai également relevé de nombreuses sources d'informations que je ne connaissais pas auparavant (sites, podcasts, MOOC...), que je garde sous le coude pour ma veille personnelle.

Mes moments préférés :

Grâce au groupe Facebook dédié aux MPP players, j'ai pu me mettre en contact avec une autre ligue de joueurs grenoblois ! On s'est coordonnés pour réaliser ensemble un "fill the bottle challenge" (ramassage de mégots de cigarettes) en centre-ville, ainsi qu'une clean walk dans notre quartier. Cela faisait longtemps que je voulais me lancer dans ce type d'action, sans jamais sauter le pas. J'ai trouvé ça vraiment chouette de pouvoir se mobiliser tous ensemble, et de rencontrer encore de nouvelles personnes. Fait du hasard, nos deux ligues étaient au coude à coude dans le classement, ce qui donne encore un petit coup de boost pour se surpasser !

Ce qui a été le plus difficile pour moi :

  • Le défi "pas de café / chocolat pendant 1 semaine" : dur dur de se passer de mon café le matin ! Il a fallu faire preuve de volonté pour de tenir toute la semaine, mais cela m'a permis de prendre conscience que le café (comme le chocolat) sont des produits qui viennent de loin, souvent issus de monoculture et gourmands en eau pour leur production. Si je ne pense pas à ce stade arrêter complètement le café, j'ai choisi de faire un compromis : m'autoriser 1 café par jour seulement (et plus 2 ou 3, notamment au bureau), et uniquement en semaine. Le reste du temps, j'opterais pour la chicorée !
  • Le défi "1h max par jour sur les réseaux sociaux" : là pour le coup, ça met une claque. J'ai regardé d'un peu plus près le temps que je passais sur les réseaux sociaux et sur mon téléphone en général, et j'ai réalisé à quel point je préfèrerais utiliser ce temps pour d'autres activités. Alors pour m'aider dans ma détox digitale, j'ai décidé de paramétrer mon téléphone pour limiter désormais mon temps d'utilisation des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn) à 1h par jour. J'ai également réglé le temps d'écran global, de sorte à couper toutes les applis entre 22h le soir et 10h le matin (on ne le dit jamais assez, les stories instagram ne vaudront jamais un bon livre avant d'aller dormir !)

Pour terminer, j'aimerais à nouveau souligner à quel point j'ai apprécié la richesse des échanges au sein de ma ligue. Nous avions toutes et tous des profils et des parcours de vie très différents, mais la même volonté de vivre plus en accord avec notre environnement et nos valeurs. "Ma petite planète" a été une belle aventure humaine avant tout !

Les prochaines éditions (adultes et scolaires)

Si mon témoignage à titillé votre curiosité et que vous souhaitez également vous lancer dans l'aventure, voici les dates des prochaines éditions :

  • Pour les scolaires : une session adaptée pour les classes de primaires et collèges est prévue du 15 Mars au 5 Avril 2021 !
    Infos et inscriptions : https://mapetiteplanete.org/mp...
  • Pour le grand public : la prochain session est prévu du 31 mai au 21 juin 2021 ! Avis aux lecteurs et lectrices de cet article, si vous avez envie qu'on monte une ligue pour cette prochaine édition, contactez-moi ! :-)
    Infos et inscriptions : https://mapetiteplanete.org/