Retour sur un colloque pour cultiver la culture scientifique et technologique par le biais de partenariats éducatifs

Publié par Maison pour la science en Alpes-Dauphiné, le 13 juin 2023   690

Article rédigé par Anaëlle Gateau, stagiaire en communication à la Maison pour la science en Alpes Dauphiné.

Le vendredi 12 mai 2023 s’est tenu à l’Auditorium Grenoble INP - UGA de Minatec à Grenoble le colloque « Quels partenariats éducatifs pour la promotion et le développement de la culture scientifique et technologique ? ». Organisé par l’Université Grenoble Alpes et le Rectorat de l’académie de Grenoble, et associant les partenaires des actions éducatives scientifiques, ce colloque a réuni plus de quatre-vingt acteurs locaux afin de favoriser la connaissance sur ces partenariats et renforcer les échanges et la coopération. Cet évènement s’est réalisé avec le soutien du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, grâce au label "Science avec et pour la société", et en partenariat avec : L'Atelier Canopé Grenoble, le CEA, le CNRS Alpes, la Fondation UGA, GIANT, Grenoble INP - UGA, Territoire de sciences et l'Université Savoie Mont Blanc.

Ces partenariats entre établissements d’enseignement supérieur et éducation nationale sont au cœur des actions éducatives à destination des scolaires pour la transmission de la culture scientifique. Les acteurs locaux de la culture scientifique, technique et industrielle y jouent également une part importante afin d’appuyer leur rôle de diffusion des connaissances et consolider les réseaux de structures autour de la culture scientifique.

La diversité des participantes et participants à ce colloque illustre l’intérêt porté collectivement aux partenariats éducatifs pour la promotion de la culture scientifique.

Une multitude d’acteurs locaux pour des dispositifs variés

Tout au long de la matinée douze présentations de diverses actions éducatives menées dans l’académie de Grenoble se sont enchainées afin de mettre en avant les structures qui les réalisent et permettre les échanges autour de ces projets.

Laboratoires, regroupement d’établissements, services universitaires, instituts, associations, centres de sciences ou encore centres de recherche, ce sont près d’une dizaine de structures ou services qui ont pris la parole vendredi matin afin de présenter leurs actions à destination des publics scolaires. La diversité des personnes présentes lors de ce colloque a permis de créer des échanges riches et étendus autour des dispositifs.

L’ensemble des projets présentés ont pour but de créer du lien entre les élèves, de différents niveaux, et le monde de la science et de la recherche, pour découvrir et comprendre l’univers scientifique. Ils cherchent à les initier à la démarche scientifique par le biais de la création, de l’innovation et de l’immersion multidisciplinaire, notamment via la pratique d’expériences pour comprendre les phénomènes scientifiques et ceux liés aux enjeux sociétaux.

Les participantes et participants échangeant autour des différents posters.

Des temps diversifiés pour des échanges dynamiques

Suite à la présentation en plénière de leurs projets, les porteurs et porteuses de projets ont pu présenter plus en détails leurs actions lors d’une session posters, rejoints par d’autres porteurs et porteuses de projets ; c’est donc au total 16 structures qui ont mis en avant leurs actions éducatives à destination des scolaires, soit 26 projets présentés.

Un moment très intéressant permettant de renforcer la coopération entre les structures locales de la culture scientifique.

Avec ces présentations du matin les participantes et participants ont désormais une meilleure connaissance des dispositifs existants permettant les échanges scientifiques entre les acteurs de l’éducation nationale et les scientifiques et médiateurs et médiatrices scientifiques.

Après une pause repas, la centaine de participantes et participants a assisté à une conférence dynamique et pleine d’humour animée par Éric Lagadec, astronome au laboratoire Lagrange au sein de l’Université Côte d'Azur, nous expliquant comment « amener la science là où elle ne va pas ». L’astronome nous a fait voyager jusqu'en Afrique où il conduit des actions de médiation et de formation de formateurs et formatrices en astronomie. Les questions et discussions qui ont suivi la conférence ont permis d’accentuer les points introduits par Éric Lagadec, notamment en faisant un lien avec les enjeux éthiques.

Le dernier temps d’échanges de ce colloque était une table-ronde animée par Jeany Jean-Baptiste, directrice de Territoire de sciences, qui a cherché à amener une réponse à la question « Consolidations, améliorations, innovations : quelles pistes ? ». Vanessa Delfau, directrice de la Culture et culture scientifique à l’Université Grenoble Alpes, Fabien Malbet, directeur de recherche à l'IPAG et directeur adjoint de l'OSUG, Fabrice Maurin, professeur-relais culture scientifique et technique sur le bassin annécien et Guillaume Stahl, directeur de La Turbine sciences ; ont apporté un regard croisé sur ces thématiques dans le but de renforcer les partenariats entre les acteurs locaux présents ce jour.

Table-ronde "Consolidation, amélioration, innovation : quelles pistes ?".

La journée s’est terminée par une synthèse de David Guillerme, délégué académique à l'action culturelle au sein de l’Académie de Rennes. Il est revenu sur les temps forts de la journée et a souligné l’importance d’une culture scientifique, technique et industrielle intégrée à l’éducation artistique et culturelle comme enjeu majeur de lutte contre les inégalités sociales et territoriales. Pour reprendre les projets présentés dans la journée, David Guillerme a insisté sur la nécessité de trois aspects pour une action éducative de qualité : connaissances, rencontres et pratique.

Enfin, Agatha Bauer, illustratrice indépendante, a présenté un résumé visuel des échanges de l’après-midi.

Nul doute que ce colloque à la fois convivial et fructueux en échanges permettra de consolider et renforcer les dynamiques partenariales pour la promotion et le développement de la culture scientifique et technologique pour le public scolaire.