[Vidéo] SWIS, à la conquête d'informations dans les profondeurs de l'Antarctique

Publié par communication CNRS Alpes, le 4 juillet 2024   350

La fonte des glaces s'accélère avec le changement climatique, mais les mécanismes à l’œuvre ne sont pas encore complètement connus.

Une question intéresse plus particulièrement une équipe de l’Institut des géosciences de l’environnement de Grenoble : quelle est l’origine des masses d’eau dans l’océan ? Quelle quantité provient de la fonte des glaces ?

Pour répondre à cette question, ils ont développé un instrument capable de mesurer la masse des molécules d’eau. En effet, toutes les molécules d'eau ne sont pas les mêmes, le nombre de neutrons pouvant être différent de l'une à l'autre.

Durant le cycle de l’eau, les plus lourdes restent sous forme d’eau, alors que les plus légères ont tendance à s’évaporer.
Une campagne inédite a été menée sur le terrain pour déployer cet instrument directement sous la glace et tenter de discriminer en direct les molécules d’eau, pour mieux appréhender la quantité issue de la fonte des glaces.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à découvrir ce premier épisode de la nouvelle série Focus sciences, la recherche à portée de clic ! 👉 SWIS, à la conquête d'informations dans les profondeurs de l'Antarctique.

_ _ _

Retrouvez toutes les vidéos de la délégation Alpes sur notre chaîne youtube 👉 CNRS Alpes

Pour en savoir plus sur :

- la délégation Alpes du CNRS

- l'Institut des géosciences de l'environnement (IGE – CNRS / Grenoble INP-UGA / INRAE / IRD / UGA)

- l’Observatoire des sciences de l’Univers de Grenoble

_ _ _

Ces recherches et cet épisode de Concentré de sciences ont été financés en tout ou partie par l’Agence Nationale de la Recherche.

Crédit photo : Kam Production