Full tetiere blog solidaires

Communauté

Fab Labs Solidaires

Fab Labs Solidaires continue avec des lycéens en mode #maker !

Publié par Catherine Demarcq, le 28 février 2017   2.2k

Xl 1200pxpetite

Du 14 au 16 février 2017, l’équipe du Fab Lab de La Casemate a accueilli deux groupes de lycéens dans le cadre du nouveau projet Fab Labs Solidaires financé par la Fondation Orange et mené en partenariat avec la Mission de lutte contre le décrochage scolaire de l’Académie de Grenoble. Jusqu’à fin mai, six groupes de jeunes vont se relayer au Fab Lab et plonger dans le grand bain de la fabrication numérique !

Petit rappel du projet Fab Labs Solidaires

Au Fab Lab de La Casemate, grâce à la collaboration avec l’Education nationale, un travail de mobilisation des enseignants a été entrepris pour les sensibiliser à la fabrication numérique et les inciter à développer des projets spécifiques. Après le succès des projets menés entre 2014 et 2016 avec vingt collèges de toute l’Académie, la Fondation Orange poursuit son soutien encore cette année et nous voilà lancés dans un nouveau projet qui poursuit les mêmes objectifs de réussite scolaire et d’inclusion numérique pour des publics éloignés.

A ce sujet, lire : "Fab Labs Solidaires : un projet, une évaluation, des résultats en 3D !" par Grégory Cornu et "Fab Labs Solidaires : des collégiens passent à la 3D"

Cette année, on vise à amener des lycéens à réaliser des projets au Fab Lab et en immersion complète ! "Imagine, Fabrique, Partage" : c’est la clé de voûte de l’esprit Fab Lab. Notre objectif est d’accompagner les jeunes dans la maîtrise des outils qui leur permettront de découvrir ces 3 étapes et d’arriver à un projet fini avec le plus d’autonomie et de liberté de choix possibles de la conception à la réalisation. Défi relevé !!

Les jeunes du lycée André Argouges de Grenoble

Premier groupe à venir au Fab Lab, huit jeunes francophones qui ont durant deux jours suivi le programme intense que nous leur avions concocté. Beaucoup de nouveautés pour eux mais ils sont hyper-motivés et à peine arrivés nous font déjà part de leur sentiment d’être chanceux d’être là.


Après les présentations, visite du Fab Lab et première découverte de ce qu’on peut fabriquer. Dans la foulée, chacun fabrique un badge avec son prénom. Puis tout le monde se crée un compte sur Fab Manager et rejoint ainsi la communauté des utilisateurs du Lab.

Les choses sérieuses commencent avec les premiers pas sur le logiciel de dessin Illustrator et une séance de créativité riche d’idées et d’envies !

Le 2ème jour, on continue la séance de créativité autour du projet collectif : lors du Printemps du Livre qui se tiendra à Grenoble du 5 au 9 avril 2017, ils rencontreront Antoinette Rychner, auteure suisse dont ils ont découvert la pièce de théâtre. Ils ont travaillé sur de petits textes pour elle et souhaitent fabriquer au Fab Lab un ou deux objets à lui offrir lors de cette rencontre prévue le 6 avril.

Alors, l’après-midi, il leur a fallu converger et se mettre tous d’accord ! Pas simple quand on a plein d’idées et qu’on peut (presque) tout faire au Fab Lab !

Ils reviendront le 7 mars pour fabriquer un cadre articulé avec la photo de l’auteure et les textes qu’ils ont produit en atelier d’écriture et un trophée en forme d’immeuble, théâtre de la pièce “Arlette” qui sort à l’occasion du Printemps.

Les jeunes du lycée Jacques Prévert à Fontaine

Eux aussi sont huit et ont travaillé en atelier d’écriture, cette fois avec un rappeur. Et eux aussi sont tout étonnés et motivés de se retrouver au Fab Lab. Pour leur première journée , ils vont suivre le même programme : visite du Fab Lab et premiers apprentissages sur les machines. La séance de créativité se déroule avec leurs encadrants dont une enseignante d’arts plastiques qui les dirige pour la création de tee-shirts.

Chacun a écrit une phrase ou deux qui le définit et la mettra en image avec l'aide leur enseignante. Ils vont se former à l'utilisation de la découpeuse vinyle pour pouvoir l’utiliser en autonomie, et vont également apprendre le dessin 2D sur Illustrator.

Autant de compétences qu’ils pourront valoriser sur leur CV ! Leurs tee-shirts seront exposés dans une mini-expo pendant quelques jours au lycée.

A suivre !