Full saisonplanete2

Communauté

Une Saison...

3 jours pour sauver la planète - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 7 novembre 2019   200

Xl 3qa

Depuis la rentrée 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier !

Retrouvez la chronique du 7 novembre, par Marion Sabourdy, en son et en texte ci-dessous :



Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l’Echo des médias. Aujourd’hui, Marion Sabourdy nous présente les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Marion. 

Bonjour Nicolas !

Alors Marion, pour cette chronique, vous allez nous parler d’écriture et de numérique... 

Oui Nicolas, je vais en particulier vous parler d’un petit article qui présente un récent atelier du Labo des Histoires. Le Labo est une association nationale qui propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. On a la chance à Grenoble d’avoir l’antenne régionale du Labo et on a doublement la chance que le Labo documente toutes ses actions sur Echosciences ! L’atelier dont je vais vous parler s’est passé à la médiathèque d’Eybens pendant les vacances de la Toussaint. 

Alors dites nous, en quoi consistait cet atelier ?

Pendant trois jours, une dizaine de jeunes âgés de dix à seize ans ont planché sur un thème plutôt intéressant : ils ont mixé écriture et numérique. Concrètement, par équipe de deux ou trois, ils ont créé des livres interactifs dont vous êtes le héros. Vous connaissez sûrement les livres dont vous êtes le héros, Nicolas ! 

Oui, ces livres où à la fin de chaque chapitre, le lecteur doit faire un choix pour faire avancer l’histoire ? 

Oui, c’est tout à fait ça. Sauf qu’ici, il ne s’agissait pas de livres en papier mais plutôt de petits livrets numériques, très simples, conçus avec le logiciel open source Twine. Un logiciel dédié à ce genre d’expérimentation et très utilisé par des auteurs numériques.

Quel rapport avec les sciences ? 

Le thème de ce stage était - en toute décontraction Nicolas - « Trois jours pour sauver la planète ! » et il s’inscrivait dans le cadre d’Une saison pour la planète, saison que je vous ai déjà présentée précédemment à ce micro. Les jeunes devaient donc inventer une histoire à suspens qui traitait d’écologie. 

Et ils ont écrit de chouettes histoires, où les personnages ont le choix entre écrire un livre ou organiser une manifestation pour mettre fin au dérèglement climatique, créer un club nature dans leur lycée ou partir vivre dans les bois, aller voir Godzilla au cinéma ou participer à un mouvement de soulèvement collectif ou encore entrer en confrontation avec un grand scientifique… 

Et à quoi ressemblent ces livres ?

Ils sont assez simples en fait : il s’agit de pages web avec du texte blanc sur fond noir, pour l’histoire. Une fois un passage lu, le lecteur ou la lectrice doit choisir ce que le personnage va faire ensuite en cliquant sur une des propositions en bleu. Il arrive alors sur une nouvelle page et poursuit sa lecture. Il peut aussi revenir en arrière si son choix ne lui convient plus. 

Alors il ne faut pas s’attendre à quelque chose de très développé, Nicolas, car il s’agissait d’une première expérience pour ces jeunes et ils avaient très peu de temps pour travailler la technique. Il reste quelques fautes par-ci par-là et les jeunes ont pris quelques libertés avec les sciences, mais “ça fait le job” comme on dit !

Et surtout, comme souvent dans ces projets, on ne voit pas forcément le travail qu’il a fallu déployer pour arriver au résultat final ! Ici, la photo qui illustre l’article nous donne tout de même une petite idée des différentes ramifications qu’il a fallu préparer pour créer une simple petite histoire. C’est un excellent exercice pour amener des jeunes à s’exprimer sans qu’ils se coltinent des tonnes de texte à écrire et corriger ! Chapeau à l’intervenante ! 

En effet, c’est intéressant et qui est cette intervenante ?

Il s’agissait de Laureline Denis-Venuat, scénariste de jeu vidéo et spécialiste des écritures numériques, une habituée des stages du Labo des Histoires. D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur Laureline, sur son parcours ou encore sur la narration dans le jeu vidéo, le Labo a rédigé un très chouette portrait d’elle en mars dernier, toujours sur Echosciences. 

Où est-ce qu’on peut trouver ces deux articles ?

Vous les retrouverez, ainsi que tous ceux du Labo des Histoires, sur leur profil Echosciences. Et si le lien entre écriture et sciences et techniques vous intéresse, je vous conseille de lire tout ce qu’ils ont publié, c’est passionnant ! 

J’en profite, puisque cette chronique est consacrée à cette association, pour vous inviter à jeter un coup d’oeil à leur compte Twitter aujourd’hui, @LabohistARA, car il vont mettre à jour leur feuilleton de science-fiction dont vous êtes le héros, qu’ils animent sur Twitter depuis septembre. Ils appellent cela le “Jeudi à choix multiple” et vous pouvez là aussi choisir ce que fera l’héroïne de l’histoire, grâce à la fonction sondage de Twitter.