L’éducation scientifique pour une citoyenneté responsable

Publié par Michel Grangeat, le 14 septembre 2015   2.5k

Xl europescience

Michel Grangeat, professeur des universités en sciences de l’éducation à l’Université Grenoble Alpes, nous présente le rapport du groupe d’experts sur l’éducation scientifique pour la Commission européenne auquel il a contribué.

Dans le cadre de l’Horizon 2020 [ndlr : programme de recherche et d’innovation de l'Union européenne doté de 79 milliards d'euros pour la période 2014-2020], le rapport pour la Commission Européenne « L’éducation scientifique pour une citoyenneté responsable » identifie les objectifs, les recommandations et les questions de recherche clés pour la mise en œuvre de changements durables.

L’Europe s’est fixé des objectifs élevés : promouvoir un développement sensé et soutenable pour tous ; créer des emplois nouveaux ; proposer des orientations claires pour nos sociétés. Pour cela, tout citoyen devrait posséder une meilleure compréhension des sciences et technologies afin de participer de manière responsable à des prises de décisions et des innovations fondées sur le savoir et la science.

Cliquez sur l'image pour lire et télécharger le rapport (en anglais)

La recherche, l’innovation et les pratiques en éducation scientifique ont à devenir plus réactives aux besoins et aux attentes de la société et en refléter les valeurs. De meilleures voies doivent être trouvées pour nourrir la curiosité et les apprentissages des élèves et des étudiants. L’enseignement et l’éducation, tout au long de la vie, devraient équiper les futurs chercheurs et les autres acteurs avec les savoirs, la motivation et le sens des responsabilités sociétales nécessaires pour participer à cette innovation. Cela engagera des groupes d’usagers, des spécialistes et des acteurs clés : universités, laboratoires, centres de culture scientifique et technique, associations, et entreprises.

Six objectifs

  1. L’éducation scientifique devrait être un composant essentiel d’un apprentissage continu pour tous, depuis la première enfance jusqu’à l’engagement citoyen actif
  2. L’éducation scientifique devrait se centrer sur les compétences avec un accent sur l’apprentissage à travers la science et sur le passage du seul domaine scientifique à une liaison avec les autres disciplines
  3. La qualité de l’enseignement devrait être améliorée, depuis les premières années d’études, l’entrée dans le métier et jusqu’à la formation continue, de manière à augmenter la qualité et la profondeur des apprentissages scolaires
  4. La collaboration entre les institutions d’éducation, les entreprises et la société civile devrait être renforcée afin d’améliorer la mise en œuvre des études scientifiques en visant l’employabilité
  5. Une plus grande attention devrait être portée à la promotion du cadre « Innovation et recherche responsable » (RRI) et à l’amélioration de la compréhension du public des résultats scientifiques et de ses capacités à discuter de leurs bénéfices et conséquences
  6. L’accent devrait être placé sur la connexion des stratégies d’innovation et d’éducation scientifique, aux niveaux local, régional, national, européen et international, en prenant en compte les besoins sociétaux et les enjeux globaux.

Trois des questions de recherche

  1. Comment améliorer les connaissances et compétences scientifiques de manière à promouvoir le développement de la citoyenneté active ?
  2. Comment engager plus de citoyens, plus d’établissements scolaires et d’universités, plus d’organisations de la société civile dans les enjeux de l’éducation scientifique ?
  3. Comment soutenir l’éducation scientifique tout au long de la vie ?

>> Crédit photoepSos.de