Plastique à la loupe, un projet de sciences participatives - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 28 janvier 2022   440

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier ou sur le site de RCF-Isère !

La chronique du 20 janvier 2022, par Audrey Korczynska, en son et en texte ci-dessous :

Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l'Écho des Médias avec Audrey Korczynska, chargée de projets à La Casemate. Vous allez nous présenter les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Audrey !

Bonjour Nicolas !

Audrey, vous allez nous montrer que les scientifiques ne sont pas les seuls à produire de la science...

Non, tout le monde peut même produire de la science ! Encore plus lorsqu’on est guidé par un projet de sciences participatives ou sciences citoyennes !

Sciences participatives ou citoyennes ? De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de véritables projets de recherche scientifique, portés par des chercheurs, mais auxquels peuvent participer toutes les personnes qui le souhaitent, sans avoir fait d’études particulières. Côté chercheurs, ces projets permettent par exemple de multiplier les sources d’observation, on peut citer l’observation de la biodiversité ou des changements liés au climat ou encore de pallier aux limites technologiques par exemple dans le cas de l’astronomie ou de la médecine pour lesquels l’œil humain reste parfois plus efficace.

Et ce sont les élèves de seconde B du lycée Louise Michel à Grenoble qui participent en ce momentà un tel projet.

Effectivement ! Il se sont lancés lundi 10 janvier dans un projet de sciences participatives avec la fondation TARA océan. Cette fondation observe la pollution plastique et ses impacts sur la biodiversité. La pollution plastique provient à 80% de la Terre mais elle est répartie dans l’eau et on la retrouve sur les plages et les berges des fleuves et des rivières.

Quel est le rôle des enfants dans ce projet ?

Les élèves sont d’abord amenés à trouver un site d’observation à proximité de leur école. Sur place ils prélèvent des échantillons selon un protocole scientifique décris par le projet. Puis, de retour en classe, ils vont analyser ces échantillons : quantifier, mesurer etc. Une fois que cela est fait, ils envoient les données récoltées aux scientifiques du projet. L’objectif est pour les scientifiques de mieux comprendre l’origine de ces plastiques et micro-plastiques qui ont des impacts très importants et négatifs sur les écosystèmes et la santé humaine.

Et quand on voit la carte des écoles qui participent au projet sur le site “plastique à la loupe”, on se rend compte que le territoire français est bien couvert. Et j’imagine que le projet va plus loin que l’aspect scientifique ?

Oui, tout à fait. Les élèves vont être amenés à réfléchir à trouver des solutions concrètes pour réduire la pollution plastique de l’eau. Tout le monde peut d'ailleurs suivre quelques bons réflexes comme réduire le plastique dans nos achats quotidiens, prolonger la vie de nos objets, nettoyer, recycler, ou encore réduire les microfibres dans nos eaux de lavage.

Quelques petits défis effectivement à mettre en place dans le quotidien de tous ! Le projet est à suivre sur Echosciences-grenoble.fr ! On part maintenant pour les montagnes avec un événement pour la semaine qui vient ?

Oui, on va beaucoup parler de pollution mais aussi de climat et de changement climatique cette année puisque Grenoble a été choisie Capitale Verte européenne 2022. Ce mardi 25 janvier à 13h, vous pourrez participer à un atelier à la bibliothèque Universitaire Joseph Fourier à Saint-Martin-d’Hères. L’atelier portera sur la question du réchauffement climatique en montagne : est-t-il plus rapide dans les montagnes que dans d’autres autres régions ?

Cet événement fait d’ailleurs partie de la Saison de culture scientifique que vous coordonnez à La Casemate et qui vient d’être lancée pour 2022 “Une Saison entre ciel et Terre”. Le programme sera accessible toute l’année suivant le lien saisonscienceS.fr ! Merci beaucoup Audrey !

Merci Nicolas et bonne journée !

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)