Des nouveautés au Muséum : les acquisitions sortent des réserves

Publié par Eulalie L'éléphante, le 11 janvier 2019   690

Xl 20190110 142117

Aujourd’hui, je voulais vous parler d’une nouveauté dans la magnifique salle « Montagne vivante ».

Avez-vous remarqué, tout de suite en entrant sur votre gauche et votre droite, les grandes vitrines qui ont été embellies par de nouveaux arrivants ?

Ce sont les nouvelles vitrines « Acquisitions ».

Chaque année, les collections du Muséum sont enrichies notamment grâce au travail de taxidermistes et de collectionneurs.

Vous pouvez lire par exemple cet article sur la création de L'Aepyornis par notre ancien taxidermiste et sa mise en valeurEn ce qui concerne les collectionneurs, lisez plutôt cet article sur l’arrivée de 150 000 papillons au Muséum.

L’acquisition de spécimens se fait par achat ou don (voir l’article « Les collections du Muséum s'agrandissent sans cesse »).

Sur les trois millions de spécimens estimés que possède le Muséum (dont moi :)), 2300 sont présentés au public dans le Musée, le reste étant réparti dans les cinq réserves du bâtiment administratif (pour en savoir plus sur les réserves).

A travers ces deux vitrines « Acquisitions » l’équipe du Muséum présente ainsi certaines collections acquises ces dernières années.

Venez découvrir de superbes pièces dont :

  • un assortiment de magnifiques poissons
  • de curieux minéraux
  • et d’étranges appareils 


Pour finir, on m’a chuchoté à l’oreille que ces vitrines avaient vocation à changer au fil des années avec une présentation régulière de nos acquisitions ; je vous tiendrai bien évidemment informé !

Eléphantesquement vôtre,

Eulalie.


Photos : Muséum de la ville de Grenoble sous licence CC-BY-NC-ND