Fonds Vittorio Luzzati, collégiens et lycéens à la découverte du monde de la recherche - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 30 janvier 2020   230

Xl 3qa

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier !

Retrouvez la chronique du 30 janvier 2020, par Marion Sabourdy, en son et en texte ci-dessous :


Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l’Echo des médias. Aujourd’hui, Marion Sabourdy nous présente les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Marion.

Bonjour Nicolas !

Aujourd’hui, Marion, vous allez nous parler de collégiens et lycéens qui découvrent le monde de la recherche et de la culture scientifique !

Oui, Nicolas ! J’aimerais vous parler des actions menées grâce au fonds Vittorio Luzzati de la Fondation UGA. Ce fonds privé a été créé en 2018 pour une période de 10 ans et il finance chaque année des projets scientifiques montés par des classes avec leurs professeurs. Lors de la saison précédente, pendant l’année scolaire 2018-2019, 12 établissements en ont bénéficié, ce qui représente 1000 élèves, qui ont pu visiter 25 laboratoires et participer à 50 animations en compagnie d’une quarantaine de scientifiques. 

Racontez-nous un peu les activités de ces jeunes !

Une des actions les plus récentes, c’est celle des élèves de 1ère du Lycée Ella Fitzgerald de Saint-Romain-en-Gal qui se sont glissés dans la peau d'une équipe de recherche en astrophysique. Ils ont pu observer un astéroïde en prenant les commandes, à distance, d’un télescope utilisé habituellement par les scientifiques. Ils ont même créé un compte Instagram pour l’occasion, sous le pseudo “@Ellastronaute”.

En ce début d’année également, des élèves de 4ème et 3ème du Collège Les Aravis de Thônes sont venus à l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble pour rencontrer des scientifiques travaillant dans les domaines du climat et de l'environnement. Ils ont pu tourner trois vidéos qu’ils présenteront à un concours national. Et ils réaliseront aussi un jeu de plateau pour sensibiliser aux problématiques liées au réchauffement climatique.

C’est le compte “Destination Culture”, de l’Université Grenoble Alpes, qui nous présente toutes ces activités sur Echosciences. Vous pourrez lire l’ensemble des articles publiés depuis 2018 dans le dossier nommé “Fonds Vittorio Luzzati”.

Ca a l’air assez complet et passionnant ! Sur quels autres thèmes les jeunes ont-ils travaillé Marion ?

Quand on parcourt les articles du compte Destination culture, Nicolas, on a soudainement envie de redevenir collégien ou lycéen pour pouvoir participer à toutes ces activités ! Je vous en donne quelques unes en vrac : transformer une zone d’un collège en jardin botanique, découvrir les exoplanètes et les aurores polaires, visiter l’accélérateur de particules du CERN à Genève ou le synchrotron de Grenoble, faire une sortie terrain à Chamonix et à la Tourbière des Creusates près de Saint-François-de-Sales, élucider un crime grâce au matériel du Département de Chimie Moléculaire de l’UGA, réaliser une BD sur les idées reçues

Et comment ça marche ? Comment bénéficier du fonds Vittorio Luzzati ?

En résumé, ce fonds souhaite favoriser l’intérêt et la curiosité des élèves pour les sciences et les métiers de la recherche scientifique tout en développant leur esprit critique. Pour en bénéficier, il faut être un collège ou un lycée de l’Académie de Grenoble. Ensuite, il faut que les enseignants de cet établissement candidatent à un appel à projet. Leur projet doit systématiquement impliquer un ou une scientifique et il doit autant que possible mettre en valeur la démarche expérimentale et l’esprit critique.

Pour l’année scolaire en cours, 7 projets ont été sélectionnés : trois en Isère, trois en Haute-Savoie et un en Savoie. D’ailleurs, s’il y a des enseignants parmi les auditeurs, le prochain appel à projets, pour l’année scolaire 2020 - 2021, sera diffusé en mars prochain aux collèges et lycées de l'Académie de Grenoble.

Merci Marion pour la présentation de ces projets. Et du côté de l’agenda, vous avez un événement à nous proposer, je crois...

Oui Nicolas, une série d’événements même puisqu’il s’agit du “Cycle Planète Terre” proposé par la Cinémathèque de Grenoble. Jusqu’au 21 février, vous pouvez assister à la projection de 7 films autour de la nature. L’occasion de découvrir la planète Terre et la nature à travers des films de fiction et d’interroger leurs différentes représentations au cinéma.

Avez-vous quelques exemples de films à venir, dans le cadre de ce cycle, Marion ?

Bien sûr ! Alors, ce soir aura lieu la projection de “Quand souffle le vent”, un film d’animation de Jimmy Murakami sur le thème du nucléaire. Jeudi prochain vous pourrez découvrir “La Route” de John Hillcoat, un film post-apocalyptique tiré du livre du même nom de Cormac McCarthy et vendredi prochain, un autre film d’animation que vous connaissez peut-être Nicolas : le très beau “Princesse Mononoké” d’Hayao Miyazaki.

Les films sont projetés à 20h au cinéma Juliet Berto et le prix des places varie entre 4 € et 6,50 €. Vous trouverez toutes les informations dans l’agenda d’Echosciences.

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)